Wikipédia et le mauvais goût

Un argument souvent soulevé à l’encontre de Wikipédia, de la part de gens qui n’y contribuent pas autant que de la part d’habitués, c’est que Wikipédia a beaucoup d’articles qui traitent de choses, au mieux insignifiantes, au pire honteuses. Wikipédia serait la non-culture, le nivellement par le bas, le foutoire, bref, un immonde tas d’ordures.

Moi, j’aime bien, les tas d’ordures.

Pour ce qui est des choses insignifiantes, selon vos orientations politiques ou sociales, je vous laisse le choix entre les derniers mangas, des joueurs de hockey sur gazon du début XXème, des nobles français du XVIIIème qui n’ont apparemment pas fait grand chose d’autre que la génération suivante, des albums pas connus de groupes pas connus, des chansons de groupes qu’on préfererait oublier, des films uruguayens pas encore sortis en France, des routes du Congo-Kinshasa, un astéroïde qui n’a pour unique point particulier d’être le 100000ème qu’on a découvert,…

Moi, je suis persuadé que c’est du rôle de Wikipédia d’avoir ces articles-là. Brefl. Wikipédia a aussi des articles honteux, que je classerais en deux genre : Les articles qu’on pourrait juger dangereux, et les articles sexuels.

Les articles dangereux, c’est ceux qui vous apprennent à fabriquer la nitroglycérine grâce à la méthode simple établie par E. Kopp au XIXème siècle. Il y a aussi le Patator, arme à feu artisanale, que si vous savez regardé, est classé à la fois parmi les armes à feu et les passe-temps, dans les catégories Wikipédia (et Pomme de Terre!). La liste des prises de catch pourrait potentiellement être dangereuse : Il parait que pratiquer du catch amateur sans supervision, c’est un coup à se casser quelque chose.

Bref. Bande d’impatients que vous êtes, je suis sûr que vous avez passé le dernier paragraphe sans le lire, histoire de rentrer avec moi directement dans le vif du sujet, hein. Bon, bref, Wikipédia parle de tout, et donc entre autre Wikipédia parle de sexe.

Attention, si vous êtes au boulot, ou en compagnie un peu trop formelle, je vous conseille de ne plus cliquer de liens par la suite, on sait jamais. Ceci dit, dans les deux cas, je sais pas ce que vous foutez sur mon blog. Allez hop, au boulot! Pour les autres, la suite.

Tout ce qui est hautement sexuel est entre autre chapeauté par le Projet sexualité et sexologie. Ou alors par les portails Sexualité et sexologie, pornographie et LGBT. Je ne vais jamais là-bas, et j’ai bien l’impression de ne pas reconnaitre les quelques pseudos que j’y vois. Mais je ne doute pas que ce sont des gens sérieux qui ont comme objectif commun le partage des connaissances dans le monde, pour élever l’humanité à un degré d’illumination plus grand.

Pour commencer doucement, je signale donc que bien sûr, il existe de nombreux articles sur les acteurs et actrices pornographiques. À vue de nez, je dirais qu’il y a environ 120 acteurs et 500 actrices. Oui bah j’ai l’impression que les gars ont plus de mal à se faire un nom en pornographie, ils font juste office de porte-bite, le plus souvent. Pourquoi c’est un début soft? Parce que souvent, il n’y a pas d’image qui vont vous mettre dans l’embarras si vous avez tout de même décidé de cliquer sur les liens alors que vous êtes au boulot. Les photographies devant être libre de droit pour figurer sur la Wikipédia française, on n’aura donc pas de capture d’écran des films, de photos extraites de journaux ou de sites officiels. Les seules photos prises sont généralement lors de séance autographe, ou parfois par autorisation de l’actrice. Parfois même, vous ne saurez pas qu’il s’agit d’une actrice porno si vous ne lisez pas l’article, c’est dire.

Un peu pire, il s’agit des images que certains et certaines pourraient penser choquantes (« Mais est-ce que quelqu’un pense aux enfants?!?!?! ») dans des articles qui traitent de sexualité. Pas besoin de chercher loin. Par exemple, prenons les positions sexuelles (l’article Wikipédia qui porte sur les positions sexuelles, hein). On n’y met tout de même pas les centaines de photos et d’images libres de droits que répertorie Commons à ce sujet. Et encore, heureusement que Jimmy Wales est passé par là il y a quelques mois pour supprimer beaucoup de photographies amateurs pornographiques. Malheureusement pour lui, il a du louper certaines catégories de commons, quand on voit par exemple les 155 photos de femmes avec un piercing de têton. (Catégorie que j’ai consulté tantôt pour trouver l’image la plus neutre pouvant illustrer l’article piercing à ce propos, et croyez-moi, c’est pas facile de trouver neutre là dedans). Heureusement, pour illustrer les articles sexuels, il reste les Œuvres d’Art, grands piliers de la Vraie Culture, qui montre qu’on enculait déjà les chèvres au XIXème siècle, comme le prouve Paul Avril. Il y a aussi des dessins de la part de ceux qui savent manier le crayon, qui ont l’avantage à mon avis d’être moralement plus acceptable qu’une photographie ou un film, et bien plus représentatif. On voit clairement qui, quoi, comment et où.

Vous croyez que je patauge au fond du mauvais goût? Non, j’ai pire. Déjà, bien que des dessins ou schémas médicaux soient utiles et nécessaires pour parler du pénis et de la vulve, apparemment il est absolument nécessaire de mettre des photographies, « bien plus parlantes ». Voire, pour des articles tels que Masturbation, on peut trouver des animations (Cachées dans une boîte « à dérouler). Il ya quelques mois, il me semblait que Éjaculation avait une vidéo, il y avait un débat plus ou moins houleux à ce sujet. Ceci dit, l’image de « décomposition du mouvement » fait assez bien l’affaire. Par contre, je remarque que l’Éjaculation féminine n’est toujours pas illustrée, comme quoi Wikipédia est toujours en cours de construction.

Bon, j’ai atteint le fond, là ? Non, toujours pas, je vais vous ai gardé pour la fin, le fin du fin, ce que je crois est le pire de la Wikipédia francophone début 2011 : Le Bondage des testicules et torture du pénis, illustré par pas moins de 4 photographies. Oui, QUATRE ! Et si vous cliquez, vous êtes courageux. Et sachez que pour vous écrire cette putain de note de blog, ben j’ai bien été obligé de cliquer, plus d’une fois. J’vais me chercher un seau pour vomir, hein.

J’ai aussi remarqué que Scatophilie n’était pas illustré. Non, je ne tiens pas du tout à l’illustrer.

Quelque part, je dirais que ça fait relativiser les routes du Congo-Kinshasa ou les joueurs de hockey sur gazon…

Publicités

7 Réponses to “Wikipédia et le mauvais goût”

  1. DarkoNeko Says:

    Rha, merci à Paul Avril, qu’aurait-on fait sans lui ?

  2. Barraki Says:

    Plusieurs petits compléments :
    * certains disent qu’on ne tombe pas sur du porno par hasard. Oui, ben ces pages ne sont pas exclues de la recherche « une page au hasard ». Et si on demande à un collégien de chercher des infos sur Andromaque de Racine… tiens, WP est mal pourvue sur la position d’Andromaque.
    * ce n’est pas forcément côté sexe qu’il faut chercher le plus choquant pour les enfants. On a pas mal d’infos sur la torture, par contre.

    • DainDwarf Says:

      1) Un collégien, ça connait déjà ce genre de choses.
      2) Je ne sais pas pourquoi, nojhan avait fait la même remarque à propos de la torture. À vrai dire, j’avais commencé par regarder l’article scarification, mais je n’y trouvais pas grand chose de choquant.

      Je pense que personnellement, ça m’indispose bien moins, car des photos choquantes de violence (ou de malformations génétiques particulièrement hideuses, genre fœtus harlequin, mon « favoris » de l’horreur) ne me semble pas pousser le spectateur à faire de même, au contraire d’un article sur l’éjaculation faciale, par exemple.

      • DainDwarf Says:

        En y réfléchissant plus, je ne mets toujours pas la torture ici, sauf si toi (ou nojhan) me trouvez un contre-exemple à ce qui suit.

        Mon post porte beaucoup plus sur le sexe que, par exemple, la torture. Certes. Mais j’ai l’impression que les pratiques sexuelles sont affaires de goût, alors que la torture non. En tout cas dans la présentation qui en est faite sur Wikipédia, mais aussi dans la plupart des endroits.

        Les pratiques sexuelles, telles du bondage consentant, sont affaire de goût, bien que possiblement mal vues dans beaucoup de cercles sociaux. Et je parle bien entendu de pratiques sexuelles consentantes.

        La torture, quand à elle, n’est pas une histoire de goût. Je ne nie pas qu’il est possible de trouver des bourreaux viciés qui prennent plaisir à la torture qu’ils infligent. Mais d’une part, ce n’est pas un goût, car le torturé n’est pas consentant. D’autre part, il s’agit bien de quelque chose de mauvais, par consensus, un consensus qui a créé des lois dans la plupart des états, et internationalement. Si des gens, par des influences quelconques, trouvent plaisir à ce genre de pratiques, c’est un vice, et non un goût.

        Plus banalement, je n’ai pas vu d’images choquantes à propos de la torture. Le plus violent que j’ai vu, c’est possiblement cette image de décapitation http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Sandro_Botticelli_018.jpg . Mais pour le coup, j’avoue n’avoir que peu cherché. D’ailleurs, la page sur le viol et tout aussi sobre, et je pense que c’est parce que le viol est un vice et non un goût.

  3. Coyau Says:

    C’est jouissif, hein, d’écrire un billet comme ça ? :D

  4. Iluvalar Says:

    Moi c’est l’image de [[bukkake]] que j’ai remis 5 fois dans l’article.

    Je profite de l’occasion pour annoncer sérieusement que je cherche des sources (secondaire de préférence; les sources primaires je sais trouver) et accessible en ligne si possible pour l’article [[Film pornographique]] qui est dans un état médiocre.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :