De la naissance des lois (sur wikipédia)

En ce moment, je m’interroge pas mal sur les constitutions des gouvernements, les lois, leur formation, leur utilité et but, etc.

Ce qu’il y a de bien avec Wikipédia, c’est que l’on voit un peu comment ces institutions-là naissent, presque naturellement. (Difficile de savoir si c’est vraiment naturel ou si l’on recopie en quelque sorte inconsciemment les lois, bureaucraties et autres de notre monde offline)

Dans l’état actuel de la Wikipédia francophone, il y a diverses lois et diverses instances de jugement. (La loi édicte des règles générales, aux frontières forcément floues; tandis que le jugement observe le cas particulier, qui est à la limite des lois édictées) Je prendrais ici l’exemple de la suppression de pages

À l’aube des temps (donc, en 2001), il n’y avait pas énormément de contributeurs. Une poignée de fous illuminées avec des idéaux de liberté et de partage des connaissances à travers le monde éditaient Wikipédia joyeusement, sans trop se poser de question sur ce qui est bien, mal, ou encyclopédique. Quand un admin avait envie de supprimer une page, il la supprimait. Quand un non-admin pensait qu’il fallait supprimer une page, il demandait à un admin pote.

Enfin, c’est comme ça que je l’imagine. Parce que les historiques des suppressions se sont perdus dans les archives, quand il a fallut bouger d’une version à une autre de Wikipédia, y’a des bouts qui se sont perdus à jamais. Ceci dit, on trouve des choses vieilles de 2002:

Et ensuite?

Ensuite, on s’est petit à petit rendu compte qu’il serait bon de mettre par écrit ce qui, en gros, devait être dans wikipédia et ce qui ne devait pas y être. Parce qu’on s’est rendu compte que parfois les gens ne sont pas d’accord. Alors on a formalisé des lois. Qui décrivent plus ou moins ce sur quoi tout le monde (ou presque) est d’accord. Mais bon, comme il n’y a pas tant de monde, on était déjà assez d’accord.

6 jours plus tard (oui, 6 jours!), on se dit qu’on pourrait utiliser le Wikipédia:Pages à Supprimer pour juger des cas particuliers à la limite des lois, et non pas pour tout genre de suppression. Les suppressions évidentes (vandalisme, maintenance) sont donc laissées à une autre instance qui est devenue la Suppression Immédiate (SI)

Petit à petit, comme il y avait de plus en plus de gens, il était possible de découper encore plus les différents cas de suppression, par exemple avec les Pages soupçonnées de copyright, les pages à fusionner, les images à supprimer (maintenant plus ou moins inutilisé, les images étant sur commons)

Autre conséquence de l’augmentation de la population, et du temps passant: Comme il y a de plus en plus de gens, les gens ont moins de chances de se connaître l’un autre. Les avis divergent donc de plus en plus, a priori, par exemple sur ce qui est encyclopédique et sur ce qui ne l’est pas. Ainsi, il faut donc expliciter de plus en plus les lois que sont les critères de notoriété.

À l’heure actuelle (février 2011) les lois sur les critères d’admissibilité des articles se déclinent en une bonne vingtaine de points, chacun tellement complexes parfois qu’on a créé des sous-pages. Imprimé sur papier genre livre de poche, je me demande bien combien de pages feraient l’ensemble des critères d’admissibilité, sous-pages comprises. De même, l’instance de jugement que sont les Pages à supprimer s’est améliorée avec le temps, la procédure de mieux en mieux définie.

Revers de la médaille démocratique de Wikipédia: Comme tout le monde peut exprimer son avis dans le jugement des pages à supprimer (et qu’il y en a beaucoup par jour), finalement, peu de personnes y participent, car « quelqu’un d’autre peut s’en charger ». Certains en font leur spécialité et jugent pratiquement sur chaque page à supprimer. On ne peut qu’espérer qu’ils sont effectivement compétents dans leur domaine. Ce dont je ne doute pas trop.

Finalement, c’est assez long comme ça, j’avais prévu de parler du Comité d’arbitrage, mais finalement, non. Pourtant c’est un peu pareil. Il y a des lois (être poli dans les discussions, pas d’attaques personnelles, pas de guerre d’édition, neutralité de point de vue), et des jugements quand certains se plaignent que d’autres ne suivent pas les sus-dites lois (l’instance de jugement étant alors le Comité d’Arbitrage). Un autre jour peut-être…

Publicités

4 Réponses to “De la naissance des lois (sur wikipédia)”

  1. Le concombre masqué Says:

    Je crois que tu sous-estimes la part de la loi non écrite. Certes les règles de fonctionnement ont été couchées par écrit, dans certains domaines en entrant dans le détail jusqu’à l’absurde (certains « critères d’admissibilité spécialisés »), mais ces règles écrites décrivent ou pas l’existant de façon très diverse.

    Quand il s’agit de règles de procédure, du genre celles exigeant 50 contributions dans l’espace encyclopédique pour avoir le droit de poser son avis en PàS dans la partie noble en haut et non de le reléguer dans la partie « Avis non décomptés », là la loi écrite est vraiment la loi.

    Mais dans d’autres domaines elle est déconnectée de l’existant. Le plus patent est la « suppression immédiate ». Personne, même parmi les inclusionnistes les plus extrémistes, ne conteste sérieusement de laisser les administrateurs supprimer les pages qui n’auraient aucune chance en PàS, souvent avec la motivation elliptique « hors critères ». Or ça n’apparaît absolument pas dans les règles d’usage de la suppression immédiate, qui (hors cas techniques genre les pages perso à la demande de leur auteur) n’autorise que la suppression d’une « création aberrante telle qu’un vandalisme, un canular ou un bac à sable » : on le voit ça ne mentionne absolument pas les pages de piété familiale, ou de promotion de sa petite entreprise, etc…

    Bref la norme sociale intériorisée par tous les participants avec assez de bouteille pèse à mon sens autant voire plus que la « loi » formalisée.

    • DainDwarf Says:

      C’est parce que la loi formalisée *est* la formalisation d’une bonne partie de la norme sociale intériorisée par les participants.

      Et puis, c’est une grosse démocratie, Wikipédia. Tu peux changer toi-même les règles de la page WP:SI, pour que le formalisme colle avec la réalité de la norme sociale actuelle.

  2. Trizek Says:

    Au format PediaPress, les CAA ne font que sept pages. En PDF, 59.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :