Internet is for Wikipedia

Il y a un petit moment, j’étais tombé sur le post de Darkoneko qui m’a bien fait rire. En effet, il existe des statistiques des fichiers les plus consultés sur Commons, le serveur de fichiers hebergé par Wikimedia…

On constate donc immédiatement que la majorité des consultations ont trait au sexe. Alors que bon, soyons franc, chercher du porno sur Wikimedia commons, c’est un peu naze. Surtout quand il existe tant de sites spécialisés pour ces choses là (non, là je link vers Wikipedia, mais y’a un lien logique…)

En plus, des images à caractère érotique ou pornographique, y’en a assez peu sur Commons, on tombe pas dessus par hasard. Il y a d’ailleurs un lien pour avoir une image au hasard, vous pouvez essayer. Perso, j’ai du tomber sur une seule image un tant soit peu connotée, image tout à fait respectable d’une actrice pornographique, et ce en cliquant toute une après-midi, au rythme de 2 images par seconde.

Je pourrais bien sûr dévier la conversation sur la plus ou moins récente décision de Jimmy Wales, le fondateur/co-fondateur/Tyran en chef/Dieu vivant de wikipédia, de supprimer la plupart des images de Commons qu’il jugeait pornographique. Et il l’a fait sans consulter le reste de la communauté. Parce que c’est lui le chef. Bien sûr, ça c’est mal passé. Un bon wikipédien, quand on fait quelque chose sans le consulter, s’oppose en bloc et ne réfléchit plus, un bon wikipédien, ‘faut le caresser dans le sens du poil. Mais bon, je veux pas en parler. De toute façon, ça date de trop longtemps. Un bon troll est un troll récent.

La généalogie générale des Capétiens

Aujourd’hui, j’ai envie de faire un post, mais je n’ai pas envie de répondre à une question précise, j’ai plutôt envie de montrer une des petites perles de Wikipédia. J’en profite pour faire une nouvelle catégorie, la catégorie « Curiosité » (de Wikipédia, bien sûr).

Wikipédia, parmi le million de pages francophones, a ses légendes, ses mythes, ses combats épiques, et bien sûr ses petites curiosités que les habitués aiment montrer parfois au néophyte bavant de plaisir devant ces bizarreries incongrues. (Ou alors, s’il ne bave pas de plaisir, on se doute bien qu’il le fait intérieurement, tellement il est impossible de rester de marbre devant ces chaos insoutenables, c’est qu’il est jaloux de mon passe-temps bénévole qu’est Wikipédia !)

Trêve de langue de bois, aujourd’hui, dans la catégorie « Le saviez-vous ? » à propos de Wikipédia, saviez-vous que la page de Wikipédia francophone la plus grosse est la généalogie générale des Capétiens ? Eh oui, c’est une page plus grande que la liste des bureaux de poste français classés par oblitération Gros Chiffres et la discographie pirate d’Iron Maiden réunies. Non, ces deux exemples ne sont pas pris au hasard.

En fait, il y a une page spéciale de Wikipédia qui recense, pour une langue donnée, les pages les plus grosses de cette Wikipédia. Il s’agit des pages longues. Aujourd’hui, le top 5 des plus grosses pages de Wikipédia francophone est :

  1. Généalogie générale des Capétiens ‎[734 531 octets]
  2. Biographie d’Honoré de Balzac [586 859 octets]
  3. Armorial des barons de l’Empire ‎[554 251 octets]
  4. Tours préliminaires de la Coupe de France de football 2008-2009 [541 415 octets]
  5. Armorial des comtes de l’Empire ‎[431 638 octets]

Mais pourquoi est-ce qu’il n’y a pas la page France ou histoire de l’humanité depuis l’aube des temps parmi les plus grosses pages ? Parce qu’en fait, quand les pages deviennent trop grosses, on les découpe. Pour la France par exemple, il y a un article détaillé pour la géographie de la France, un autre pour le climat de la France, voire la Chronologie de la France à la Préhistoire (jusqu’en -680). L’article principal France ne donne plus qu’un large schéma général de ces points, et renvoie vers les articles spécialisés pour ceux qui veulent plus d’informations.

Pour certains articles, le découpage est difficile. Et en fait, la Généalogie générale des Capétiens a ceci de remarquable que, d’aussi loin que je me souvienne, cette page a toujours été LA plus grosse page de Wikipédia francophone (un message en page de discussion nous indique que c’est le cas depuis 2005, au moins). Elle trône, lourde, imbattable, inébranlable, en haut du top 5 des grosses de Wikipédia. À vrai dire, à certains moments, des gens ne pouvaient même pas éditer la page car leur navigateur internet plantait, tellement la page était grosse.

Les plus grosses pages pour quelques Wikipédia :

Bon, j’ai la flemme de les faire toutes, libre à qui le veut de faire un joli tableau. En tout cas, la conclusion, c’est que nos Capétiens les explosent tous ! Oui are ze ouinneurs !